Mes petites histoires : La gardienne des enfants perdus

Aujourd’hui j’ai reçu la visite surprise du Lapin blanc. En réalité, c’est Albert le renard qui l’avait invité, car il avait besoin d’aller chercher de la poudre de papillon pour ses potions. Je ne sais pas si vous vous souvenez que je vous avais expliqué que le Lapin blanc était guide touristique des endroits magiques de notre monde ?
Albert a donc fait appel à lui pour trouver un endroit particulier, là où il pourrait trouver de la poudre de papillon Sphinx Tête de Mort.
J’ai eu la permission de suivre mes amis dans leur périple, à condition de me faire discrète. Et nous nous sommes rendus dans une vieille maison abandonnée du village. Du moins, je croyais qu’elle l’était, mais mon cher Lapinou m’a alors expliqué qu’en ces lieux vivait La gardienne des enfants perdus : quand la nuit tombe, elle allume une lanterne dont la lumière guide les d’enfants qui n’ont jamais réussi à retrouver le chemin leurs maisons. Elle leur offre alors le choix entre retourner dans leur foyer, ou de rester avec elle pour toujours. Certains enfants qui n’ont jamais été aimé choisissent de vivre à ses côtés et finissent par se transformer en papillon.
J’ai bien regardé à travers les fenêtres de la maison mais je n’ai rien vu et comme j’avais du mal à croire cette histoire, mon Lapin m’a montré une gravure dans le grimoire qu’il emporte partout avec lui (au cas où il aurait un trou de mémoire concernant les histoires des lieux) : on peut voir deux êtres ailés, et son livre mentionne bien l’adresse où nous sommes allés.
Si je n’ai rien vu, c’est tout simplement parce que je ne suis pas perdue et que j’ai la chance d’avoir un foyer aimant.

La gardienne des enfants perdus

Retrouvez l’illustration de La gardienne des enfants perdus en affiche de différents formats et en marque-page sur la boutique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *